Jeudi 13 décembre 2012 4 13 /12 /Déc /2012 12:30

 

 

Je suis très souvent en déplacement. Je peux être absent plusieurs jours de suite.

Ce midi j'ai de la chance, je rentre chez nous.

Je devais arriver dans l'après- midi, mais je viens plus tôt que prévu...

Je gare ma voiture ouvre le portillon et fais le tour par le côté.

je pensais trouver ma femme dans le jardin : elle adore s'occuper de ses plantes. Mais personne, pas de femme. Et pas de chien, lui qui aime courrir en tous sens et m'accueillir par des aboiements...

 

01-copie-3.jpg

Je rentre dans le salon.

Je n'appelle pas mon épouse pour lui faire une surprise. Je fais toute la maison : personne.

Nous avons une cave aménagée en salle de sport. J'ouvre doucement la porte. J'entend ma femme parler avec une voix bizarre que je reconnais à peine.

Je descends sur la pointe des pieds pour ne pas faire craquer l'escalier.

"Doucement" dit-elle "fais doucement !"

 

02-copie-3.jpg

Je descends quelques marches encore et je m'assois de saisissement.

Ma femme quasiment nue. Elle n'a gardée que son soutien gorge. Elle est assise sur un tapis de sol, les jambes largement ouvertes, tenant la tête de notre chien qui lui lèche le sexe.

Visiblement l'animal savoure les sécrétions intimes de ma femme.

Je le vois appuyer avec sa truffe et la lécher goulûment par son orifice de femelle en chaleur.

De temps en temps il lève la tête et tente de monter sur ma femme, sa bite tendue.

Je suis très excité par la situation.

 

03-copie-3.jpg

Je savais que ma femme est portée sur le sexe, mais là....

La bête en rut la lèche pendant un temps qui me parait interminable.

J'entends gémir ma chérie, pousser de petits cris de plaisir, la tête rejettée en arrière, la respiration saccadée, les seins gonflés.

Elle savoure son plaisir bruyamment, secouée de spasmes brutaux, tout en maintenant le chien qui n'a qu'une envie, la prendre comme il prendrait sa femelle.

Le chien parvient à prendre le dessus sur sa chienne.

Celle-ci soumise, se retourne pour présenter son vagin trempé à la bite animale.

Le chien monte sur ma femme et la prend en levrette.

Avec ses deux pattes, il enserre les cuisses, les fesses, de ma femme et donne de grands coups de reins pour la pénétrer.

 

04-copie-3.jpg

Horrifiée sans doute par ce qu'il risque de se passer, elle le repousse avec difficultés.

Elle se lève précipitamment. Aussitôt il lui saute dessus. Le salaud, il en a vraiment envie !

A nouveau, elle le repousse. Mais le chien lui saute encore dessus et la projette au sol.

Elle se retrouve à nouveau à quatre pattes, le cul tendu, offert.

 

05-copie-3.jpg

 

Aussitôt il monte sur le dos de la femelle et commence à donner des coups de reins en avant. Il parait complètement excité, incontrôlable .

Il ne semble pas trouver l'entrée du vagin.

Il descend, lèche la femelle entre les fesses, entre les lèvres vaginales.

Toujours très rapidement, il saute sur son dos et met à nouveau des coups de reins pour entrer dans l'un ou l'autre des orifices.


 

Il semble accélérer ses mouvements et il serre tellement fort ma femme par les hanches qu'il la tire carrément vers lui.

Les cris de mon épouse me font comprendre qu'il la pénètre enfin.

Il la secoue fortement. Dans un grand coup de reins il lui arrache carrément un cri de plaisir, puis il ne bouge quasiment plus, que par quelques petits mouvements brusques .

La tête de l'animal repose sur les épaules de ma femme, la langue pendante.

Elle glisse une main entre ses cuisses et se masturbe le clitoris.

 

06-copie-1.jpg

Le chien passe ses deux pattes avant sur le côté et se met en travers.

Je ne parviens pas à tout voir, mais son sexe est encore en elle.

L'orgasme de ma femme éclate.

Elle jouit très fort. Je sais par expérience qu'elle doit être très excitée pour hurler comme ça.

Sans me faire remarquer je remonte l'escalier sur la pointe des pieds.

Je reprends ma voiture. Je parts faire un tour, sonné par ce que je viens de voir.

Je reviens une heure après comme si de rien n'était. Ma femme m'accueille avec un bisou et mon chien me fait la fête, comme d'habitude.

Maintenant je vois notre chien d'un autre oeil. Et je n'ose pas parler à ma chère épouse ce que j'ai vu...

Par sexezoophilie - Publié dans : Avec des chiens
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Derniers Commentaires

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés